Comparatif de conductivité thermique et déphasage :
Laine minéral VS laine de bois VS ouate de cellulose

 

Bien choisir son isolant dans une construction neuve ou une rénovation est important, il a un impact direct sur votre confort et sur votre porte monnaie. Pour mieux comprendre la conductivité thermique et déphasage, il faut en cerner l’impact écologique avec leur caractéristiques de recyclage et l’énergie grise mais les risques sanitaire avec les dangers des micro-fibres allergènes et l’émanation de gaz toxiques.

 

Quelques définitions :

*Le déphasage : capacité à emmagasiner de la chaleur. Il faut pour cela s’intéresser principalement à la densité c’est-à-dire le poids pour un volume donné (kg/m3) pour les laines minéral par exemple nous sommes entre 25 à 30 kg/m3.

*L’énergie grise c’est la somme énergétique  nécessaire lors du cycle de vie d’un matériau ou d’un produit : la production, l’extraction, la transformation, la fabrication, le transport, la mise en œuvre, l’entretien et le recyclage, à l’exception notable de l’utilisation.

 


 

LA LAINE MINÉRAL (laine de verre ou laine de roche) est de texture laineuse, régulièrement munie d’un pare vapeur intégré. Elle est issue de la fusion, entre 1000 et 1 500 °C, de 40% de verre recyclé et de 60% de sable. Ensuite, elle est transformée en fibres par centrifugation, soufflage ou extrusion, Elle est idéale pour une pose en toiture, combles, sous-pentes et murs. Ces microfibres d’un diamètre de quelques microns en font un matériau très léger qui emprisonne beaucoup d’air, d’où ses propriétés isolantes. Elle est aussi isolante (entre 0.030 et 0.045 W/mK) et légèrement plus acoustique que la laine de bois pour la même épaisseur et son avantage certain reste son prix. Mais l‘extrême finesse des fibres des laines minérales font, comme l’amiante, qu’elles peuvent pénétrer très profondément dans les alvéoles pulmonaires. Son energie grise* est d’environ 50 kWh/m³. Son autre inconvénient est son mauvais déphasage* en moyenne 3 à 4h.

Comparatif énergie grise des isolants

Avantage :
Prix : Laine de roche d’épaisseur 60mm, conductivité thermique (lambda) 0.035 3,39€/m2

Inconvénient :
Energie grise : environ 250 kWh/m³ – Consommation importante
Déphasage pour 20cm : 3h44 – Mauvais déphasage
Pose : Poser avec précaution (extrême finesse des fibres)
Matériel : Obligatoire casque avec filtre, lunette, gant, combinaison
Sanitaire : Risque pulmonaire et dermatologique si posée sans précaution et matériel adéquat.
Dans le temps : mauvaise tenue, tassement de la laine minéral
Recyclage : 0%

 


 

LA LAINE DE BOIS OU FIBRE DE BOIS est, quant à elle, constituée à 95% de copeaux de bois et d’un liant à base d’eau et de minéraux (ciment, chaux, plâtre) Elle est idéale pour une pose en toiture, combles, sous-pentes, murs. D’un point de vue écologique lorsque les bois entrant dans sa fabrication sont issus de forêts locales ou régionales gérées durablement, conformément au règlement européen RBUE elle a une empreinte très faible. Les panneaux de laine de bois ont une masse volumique variable d’environ 140 à 250 kg/m3 ce qui leur confèrent un bon déphasage qui se traduit par un confort hiver comme été. Leur coefficient de conductivité thermique  n’est pas des moindre car il s’élève de 0,041 à 0,050 W/mK selon la masse volumique du produit choisi.

Comparatif performance thermique

Avantage :
Energie grise : Environ 50 kWh/m³ – Faible consommation
Déphasage pour 20cm: 13H29 – Bon déphasage
Pose : Poser avec précaution
Matériel : sans obligation mais conseillé casque avec filtre, lunette, gant, combinaison
Dans le temps : Bonne tenue
Sanitaire : Aucun risque
Recyclage : 90%

Inconvénient :
Prix : laine de bois épaisseur 60mm conductivité thermique (lambda) 0,04W/mK, 6,65€/m2

 


 

LA OUATE DE CELLULOSE  est fabriquée à partir de 80% de papier recyclé et 15% d’acide borique, et parfois avec un apport de chanvre (étude en cours pour avoir un liant écologique). Elle est idéale pour une pose en toiture, combles, sous-pentes, murs par épandage ou insufflation. La fabrication de sa part cellulosique ne nécessite que peu d’énergie, contribue au recyclage, et n’engendre que peu de pollution environnementale (par rapport aux isolants minéraux, à qualité isolante égale) ; son énergie grise est de 6 kWh/m3 alors que celle de la laine de verre est d’environ 250 kWh/m³ contre environ 50 kWh/m³ pour la laine de bois.

Tableau comparatif de déphasage des matériaux

Avantage :
Prix : Ouate de cellulose épaisseur 60mm conductivité thermique (lambda) 0,04W/mK, 10€/m2
Energie grise : Environ 6 kWh/m³ – Très faible faible consommation
Déphasage pour 20cm: 7h22 – Bon déphasage
Matériel : Obligation casque avec filtre, lunette, gant, combinaison
Dans le temps : Bonne tenu
Sanitaire : Aucun risque
Recyclage : 80%

Inconvénient :
Pose : préférer les panneau pour les mur et l’épandage pour les combles.

 


 

NOTRE VERDICT :
La fibre de bois est le meilleur isolant pour votre construction ou votre rénovation, elle allie facilité de pose car en panneau rigide, confort en été comme hiver grâce à une bonne conductivité thermique et un déphasage lent. En plus, elle a de très bonnes qualités environnementales . Et même le prix est accessible.

 

Tableau des matériaux isolants

Les architectes et dessinateurs du réseau France permis de construire.fr rayonnent sur toute la France. 

Carte de France de France permis de construire des projets réalisés.

+ 300 clients nous ont fait confiance