La valorisation du tournesol comme produit isolant progresse dans le Lochois.
Un partenaire commercial se profile à l’horizon.

 

Pour éviter la dépendance énergétique au pétrole, les recherches sont lancées dans tous les domaines avec le soutien de l’État mais aussi des collectivités. Ainsi, la communauté de communes Loches Développement (CCLD) s’est intéressée, depuis plusieurs années, à la valorisation des produits existants sur le territoire au niveau de l’isolation et pouvant être employés par les artisans locaux.
Le chanvre est déjà utilisé pour l’isolation des bâtiments, avec un mélange de chaux, dans les régions de production Poitou, de Normandie…
En Touraine, les études ont porté sur le colza, le tournesol, la menue paille. Suite à différents entretiens et participation à des colloques, les techniciens de la CCLD ont pris connaissances des travaux des universitaires de Toulouse (Haute-Garonne) et Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) sur le tournesol.

 

Pour eux, l’écorce de la tige a les mêmes caractéristiques,
Écoconstruction : le tournesol a de l'avenir

Écoconstruction : le tournesol a de l’avenir

notamment pour l’isolation, que celle du chanvre. De plus, la moelle contenue dans la tige absorbe puis rejette 1.500 % de son poids en eau. Pour une éponge, c’est seulement 700 % ! Le mélange chaux-moelle crée donc une isolation des bâtiments anciens permettant aux murs de respirer donc d’évacuer l’humidité intérieure.
Christophe Gélineau, Sylvain Métivier et Philippe Bruneau, des agriculteurs du groupement de développement agricole de Loches-Montrésor – qui avait répondu à un appel national pour l’agro-écologie – se lancent dans le projet. Au départ, le ramassage des cannes s’est fait à la main. L’année d’après, avec une ensileuse à maïs. Enfin, une moissonneuse, machine plus légère, est modifiée, permettant un ramassage performant.

 

Soixante hectares en 2016 trois cents d’ici peu

L’entreprise Parexlanko, spécialisée dans l’isolation des façades et qui possède une usine dans le département, est intéressée par ces nouveaux matériaux qu’elle pourrait exploiter dans un avenir prochain.
Dix agriculteurs de Loches-Montrésor- Bléré-Montbazon viennent de créer une association Isochamp pour cette culture.
Soixante hectares ont été exploités en 2016, 300 sont prévus dans les cinq prochaines années qui donneront près de 3.000 m3 de canne, moitié écorce, moitié moelle. Le tournesol apportera donc un peu de soleil aux agriculteurs !
Corr. NR : Bernard Dely / la nouvelle république 30/12/2016

Les architectes et dessinateurs du réseau France permis de construire.fr rayonnent sur toute la France. 

Carte de France de France permis de construire des projets réalisés.

+ 300 clients nous ont fait confiance